Inscription sur les listes électorales

La date limite pour toute nouvelle inscription à respecter est le 14 mai 2021 pour pouvoir voter aux élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021.
Toutefois, si vous vous trouvez dans une situation particulière après cette date (Français atteignant 18 ans, déménagement, acquisition de la nationalité française, droit de vote recouvré), le délai d’inscription est repoussé au 10 juin 2021. Par ailleurs, en cas d’erreur de l’administration, vous pouvez demander jusqu’au jour de l’élection à être inscrit.

Les élections départementales

En 2015, les élections départementales ont remplacé les élections cantonales et les conseillers généraux sont devenus les conseillers départementaux. Les conseils départementaux sont intégralement renouvelés à chaque scrutin, tous les six ans, selon un mode de scrutin binominal majoritaire.

2054 cantons

Chaque canton élit deux conseillers départementaux.
Le binôme de candidats est composé d’une femme et d’un homme.
Le binôme remplaçant est également composé d’une femme et d’un homme.
Une déclaration conjointe de candidature avant chaque tour de scrutin doit être faite

1er tour
Le binôme est élu :
s’il obtient au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%)
et un nombre de suffrage égal à au moins 25% des électeurs inscrits

Sans majorité absolue, il y a second tour

2nd tour :
Le binôme est élu s’il obtient la majorité relative des suffrages exprimés (le plus grand nombre de voix)

Les binômes sont autorisés à se maintenir au second tour :
s’ils ont obtenu au premier tour au moins 12,5% des voix des électeurs inscrits
ou
si un binôme obtient au moins 12,5% des voix, ce premier binôme et le second binôme ayant eu le plus de suffrages
ou
si aucun binôme ne remplit les deux conditions, les deux binômes arrivés en tête

Les élections régionales

Les élections régionales, qui ont lieu tous les six ans, s’organisent selon un scrutin de liste proportionnel à deux tours avec prime majoritaire.

Le mode de scrutin :
Liste régionale composée de sections départementales
Parité stricte (alternance femme/homme)
Panachage interdit (impossibilité de rayer des noms)
Vote préférentiel interdit

1er tour
La liste A obtient la majorité absolue des suffrages exprimés. Elle obtient un quart des sièges à pourvoir (arrondi à l’entier supérieur). Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne  entre la liste A, les listes B, C, D (si elles ont obtenu plus de 5% des suffrages exprimés)

Sans majorité absolue, il y a second tour
Les règles de répartition des sièges sont les mêmes qu’au premier tour (mais la majorité absolue n’est plus requise)

Seules les listes qui ont obtenu plus de 10% des suffrages exprimés au 1er tour peuvent se maintenir (exemple : la liste D n’est pas présente au 2nd tour). Les listes qui ont obtenu plus de 5% peuvent être modifiées, notamment pour fusionner.